Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario

Dr Paul à l’écoute : Le vaccin contre la COVID-19 pour les enfants de 5 à 11 ans

Bonjour à tous! Je suis le Dr Paul - pédiatre depuis 35 ans et médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario. Je sais que comme parents, vous ne voulez que ce qu’il y a de mieux pour vos enfants. Je sais aussi que bon nombre parmi vous, vous demandez si vous devriez faire vacciner vos enfants contre la COVID-19 lorsque les vaccins seront disponibles.

Je suis fermement convaincu que les vaccins contre la COVID sont sûrs pour nos enfants et qu’ils sont le meilleur moyen de nous sortir de la pandémie. Les vaccins représentent également un retour à la routine pour les enfants et leurs parents qui vivent une troisième année scolaire marquée par des inquiétudes pour la santé, des interruptions d’apprentissage et le besoin de s’adapter rapidement à l’apprentissage à distance. De plus, la pandémie a causé le chambardement d’horaires alors que des classes et parfois même toute une école étaient fermées en raison de flambées de COVID.

Voici ci-dessous les questions qui me sont souvent posées par les parents au sujet des vaccins contre la COVID, accompagnées de mes réponses. Revenez souvent consulter cette page qui sera mise à jour régulièrement pendant le déploiement des vaccins contre la COVID pour les enfants de 5 à 11 ans.

Développement et approbation des vaccins

Effets secondaires

Admissibilité et considérations particulières

Dose

Questions générales

Quels vaccins contre la COVID-19 Santé Canada a-t-il approuvés pour les enfants de 5 à 11 ans?

Santé Canada a approuvé le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech pour les enfants de 5 à 11 ans le 19 novembre 2021, ainsi que le vaccin de Moderna pour les enfants de 6 à 11 ans, le 17 mars 2022. Les parents peuvent demander que leur enfant soit vacciné contre la COVID-19 avec le produit de Moderna. D’autres fabricants de vaccins ont soumis leur vaccin à Santé Canada à des fins d’approbation et ils pourraient être approuvés au cours des prochains mois.

Le développement et les tests d'un vaccin prennent habituellement plus longtemps. Comment Santé Canada peut-il approuver un nouveau vaccin si vite?

En tant que pédiatre et parent, je comprends que les parents ne veulent pas donner à leurs enfants un vaccin que certains perçoivent comme étant encore expérimental. En fait, Santé Canada n'approuve un vaccin qu'après l'avoir soumis aux mêmes normes rigoureuses que tous les autres médicaments approuvés pour utilisation au pays. Le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer pour les enfants âgés de 5 à 11 ans a reçu l'approbation de Santé Canada en novembre 2021. Quand au vaccin contre la COVID-19 de Moderna, il a été approuvé pour les enfants de 6 à 11 ans en mars 2022.

La principale raison pour laquelle les vaccins contre la COVID ont été développés si rapidement, c’est que des scientifiques du monde entier ont collaboré à la recherche et au développement, dans un effort mondial pour mettre fin à la pandémie. Cela n'a pas toujours été le cas dans le passé.

L'autre élément à garder en tête c’est que la technologie de l’ARNm n'est pas nouvelle. La technologie est étudiée chez les humains depuis 20 ans et les scientifiques travaillaient à développer des vaccins à ARNm depuis une décennie avant que la pandémie ne frappe.

En fait, les chercheurs développent des vaccins à ARNm pour plusieurs maladies infectieuses, comme la grippe, le Zika, la rage et le paludisme. Je prédis qu'un nombre croissant de vaccins utiliseront la technologie de l'ARNm à l’avenir.

Quels sont les effets secondaires connus du vaccin contre la COVID-19 chez les enfants de 5 à 11 ans?

Les études réalisées par Pfizer n'ont montré aucun effet secondaire majeur. Les chercheurs savent que la plupart des effets secondaires des vaccins surviennent au cours de la première semaine suivant la vaccination et que certains enfants peuvent ne ressentir aucun effet secondaire.
Les effets secondaires que les enfants ont subi dans les essais cliniques sont légers et semblables à ceux qu’ont éprouvés les adultes :

  • Douleur au bras au site d'injection
  • Fatigue
  • Mal de tête
  • Douleurs musculaires
  • Fièvre et frissons

Les vaccins COVID-19 peuvent-ils provoquer une myocardite ou une péricardite chez les jeunes enfants?

Alors qu'un très petit nombre d'adolescents et de jeunes adultes (en particulier les hommes) ont subi une myocardite (inflammation du muscle cardiaque) ou une péricardite (inflammation de la muqueuse autour du cœur) suite à la vaccination contre la COVID-19, il est important de souligner que ces effets secondaires sont extrêmement rares.

Les données courantes montrent que les risques de développer une myocardite ou une péricardite sont beaucoup plus élevés après une infection de COVID-19 qu'après une vaccination.

Les vaccins contre la COVID-19 peuvent-ils avoir un impact sur la fertilité?

Il n'y a aucune preuve que les vaccins contre la COVID-19 causent l'infertilité chez l’homme ou la femme, ou qu'ils la causeront. Je pense que ces inquiétudes sont le résultat de la désinformation diffusée sur les réseaux sociaux.

Les vaccins à ARNm, peuvent-ils modifier l'ADN d'une personne?

Non, c’est aussi un mythe. Les vaccins qui utilisent la technologie de l'ARNm ne peuvent pas changer la constitution génétique d'une personne car ils n'interagissent jamais avec son ADN.

L’administration du vaccin peut-elle causer une infection de COVID-19 ou permettre à une personne d’excréter le virus et infecter les autres

Non, les vaccins actuellement utilisés ne peuvent pas infecter les personnes avec le virus de la COVID-19 car ils ne le contiennent pas. Le vaccin administré ne comporte pas le risque d'excréter le virus et d'infecter les autres car une personne ne peut excréter un virus que si elle en est infectée.

Les vaccins dont l'utilisation a été approuvée au Canada ne font qu’enseigner au système immunitaire comment reconnaître le virus pour que le corps puisse le combattre. Se faire vacciner reste le meilleur moyen pour les gens de protéger leur famille et leurs amis.

Si un enfant a présentement 4 ans, mais qu’il aura 5 ans en 2022, est-il admissible au vaccin contre la COVID-19?

Non, les enfants doivent être âgés de 5 ans ou plus lorsqu'ils reçoivent le vaccin contre la COVID-19.

Les enfants de 5 à 11 ans seront-ils vaccinés sans la présence de leurs parents?

Non, les enfants de ce groupe d'âge ne seront vaccinés qu'en présence de leur parent ou tuteur. De plus, le parent ou le tuteur devra donner son consentement au nom de l'enfant avant ou au moment de l’administration du vaccin.

À quel intervalle les enfants doivent-ils recevoir les deux doses du vaccin Pfizer pour être entièrement vaccinés contre la COVID-19?

Pour une protection optimale, il est recommandé que les enfants reçoivent la deuxième dose huit semaines environ après la première dose. Un intervalle d’au moins 21 jours doit s’être écoulé depuis la première dose.

Bien que les cas de myocardite/péricardite chez les enfants après la deuxième dose d'un vaccin à ARNm COVID-19 soient rares, un délai de huit semaines entre la première et la deuxième dose peut également réduire ce risque.

Les enfants peuvent-ils recevoir le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer en même temps que d'autres vaccins?

À l'heure actuelle, le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) recommande que les enfants reçoivent le vaccin COVID-19 au moins 14 jours avant ou après tout autre vaccin. Ceci étant dit, il y aura des exceptions lorsqu'un vaccin contre la COVID et un autre vaccin devront peut-être être administrés en même temps. Dans ce cas, je recommande aux parents de parler au fournisseur de soins de santé de leur enfant.

Si un enfant a des problèmes médicaux, devrait-il recevoir le vaccin contre la COVID-19?

Oui, bien que les parents devraient consulter le fournisseur de soins de santé de leur enfant, j'encourage fortement l’administration du vaccin aux enfants souffrant de problèmes de santé car leur état de santé peut les exposer à un risque plus élevé de complications de la COVID-19.

Les enfants qui ont des allergies peuvent-ils recevoir le vaccin contre la COVID-19?

Oui, les enfants souffrant d'allergies graves aux aliments, aux médicaments ou aux piqûres d'insectes devraient tous recevoir le vaccin contre la COVID-19. Cependant, je recommande aux parents de s’adresser au fournisseur de soins de santé de leur enfant si celui-ci a déjà eu une réaction allergique grave à un vaccin ou à un autre produit médical.

Les enfants qui prennent des médicaments peuvent-ils recevoir le vaccin contre la COVID-19?

Oui, les enfants qui prennent des médicaments peuvent généralement recevoir le vaccin contre la COVID car il n'y a pas d’interactions avec d'autres médicaments. Mais, pour se rassurer, je recommande aux parents de s’adresser au fournisseur de soins de santé de leur enfant avant que celui-ci reçoive son vaccin contre la COVID.

Si un enfant a déjà eu la COVID-19, doit-il quand même recevoir le vaccin contre la COVID-19?

Oui, je recommande fortement que les enfants reçoivent le vaccin contre la COVID-19, même s'ils ont déjà eu la maladie, s'ils s’en sont remis et qu’ils ont été autorisés par leur bureau de santé. Nous ne savons pas actuellement combien de temps durent les anticorps qui protègent d'une infection de COVID-19; les vaccins sont donc ce qu’il y a de mieux à faire pour garantir que les enfants sont protégés contre des infections de COVID-19 futures.

Le vaccin contre la COVID pour les enfants de 5 à 11 ans est-il le même que celui administré aux adultes?

Non, le vaccin fabriqué par Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans ne représente que 1/3 de la dose pour les adolescents et les adultes (10 microgrammes pour les enfants comparé à 30 microgrammes pour les adultes). Le vaccin contient les mêmes ingrédients actifs, mais à une dose plus faible. C'est une pratique courante pour les vaccins pour enfants.

Le vaccin contre la COVID pour les enfants de 5 à 11 ans comprend 1/3 de la dose pour les adultes. Offrira-t-il aux enfants le même niveau de protection?

En bref – oui! En fait, le vaccin peut même offrir aux enfants une meilleure protection contre le virus de la COVID que la version adulte. C'est parce que les jeunes enfants ont généralement un système immunitaire plus fort que les adolescents et les adultes, de sorte que leur corps génère plus d'anticorps pour les protéger lorsqu'ils reçoivent un vaccin.

De plus, des doses plus faibles signifient généralement moins d'effets secondaires, le cas échéant.

Si l’enfant a 11 ans, devrait-il attendre pour recevoir la dose adulte lorsqu’il aura 12 ans ou prendre la dose pour enfant disponible maintenant?

Je recommande que les enfants qui ont 11 ans reçoivent la dose pour enfant. Tel que mentionné à la question précédente, souvent les vaccins que les enfants reçoivent ne sont pas fondés sur leur taille ou leur poids, mais sur la réponse immunitaire de leur corps, laquelle est déterminée selon leur âge.

Si un enfant a reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19 pour enfants quand il avait 11 ans, mais qu’il a depuis eu 12 ans, devrait-il recevoir une seconde dose de la version pour enfant ou la version pour adulte?

Un enfant qui a reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19 pour enfant devrait recevoir une deuxième dose de la version adulte s'il a depuis atteint l'âge de 12 ans. Cependant, un enfant de 12 ans qui reçoit une deuxième dose du vaccin pour enfant sera toujours considéré comme complètement immunisé.

Pourquoi les enfants devraient-ils recevoir le vaccin?

Bien qu’il soit vrai que la souche originale de la COVID (le virus) qui est apparu à la fin de 2019 a épargné les enfants du pire de ses effets, on ne peut pas en dire autant des variants comme le delta et l'omicron qui ont vu le jour depuis. À cause de ces variants qui sont plus contagieux que la souche originale, les médecins voient maintenant un plus grand nombre d’enfants présentant des symptômes de la COVID, et un petit nombre d’entre eux ont été gravement malades.

Malheureusement, quelques enfants sont décédés d'une maladie grave appelée syndrome inflammatoire multisystémique à cause du virus de la COVID (MIS-C). Les enfants qui développent ce syndrome souffrent d'organes et de tissus gravement enflammés. Le syndrome peut affecter plusieurs organes, tels que le cerveau, le cœur, les poumons et le système digestif, entre autres.

Je ne veux pas que même un seul enfant ne tombe gravement malade ou meure à cause de ce virus et je crois que les vaccins contre la COVID peuvent nous aider à atteindre ce but.

Que peuvent faire les parents s'ils hésitent à faire vacciner leurs enfants contre la COVID-19?

Je recommande aux parents qui s'inquiètent de faire vacciner leurs enfants contre la COVID-19 d'en parler à leur fournisseur de soins de santé. Les parents peuvent également consulter d'autres sources d'information, à condition de s'assurer qu'elles sont crédibles. J'ai vu beaucoup de désinformation échangée sur les réseaux sociaux.

Où obtenir plus d'information?

Ressources supplémentaires

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario