Recommandations pour les écoles pendant une éclosion de COVID-19

Le Bureau de santé publique (BSP) déclarera une éclosion lorsqu'il y a au moins deux cas de COVID-19 confirmés en laboratoire parmi les élèves et/ou le personnel (ou autres visiteurs) d’une école qui sont reliés par un lien épidémiologique, sur une période de 14 jours, où il est raisonnable de croire que l’infection a été contractée à l'école (y compris pendant le transport scolaire et le gardiennage avant/après l'école).

Voici quelques mesures que les écoles peuvent prendre pour réduire l'impact de l'éclosion:

Communiquer l'éclosion à la communauté scolaire

Renforcer le mouvement limité dans l’école

  • Interdire les visiteurs à l'école.
  • Réduire davantage le mouvement du personnel entre les cohortes.
  • Restreindre les activités des élèves à leur cohorte respective.
  • Faire cesser autant que possible les activités parascolaires.
  • Interdire autant que possible à tout le personnel de travailler dans d'autres écoles (y compris le personnel de l'école, du transport, le personnel des agences de soins à domicile ou d'autres qui fournissent des services médicaux à ceux qui sont à l'école).
  • Contempler des mesures supplémentaires pour les personnes immunisées ou les contacts à risque élevés qui étaient positifs qui n’ont pas été renvoyés, comme par exemple, interdire les échanges entre une cohorte et une autre.

Repasser et renforcer les mesures de santé publique

  • Revoir la liste de vérification de Santé publique Ontario avec le personnel de santé publique.
  • Renforcer la nécessité du dépistage chaque jour parmi le personnel/les visiteurs essentiels et les élèves; améliorer les procédés au besoin (ex. confirmation sur place).
  • Revoir et renforcer avec les élèves : l’hygiène des mains, le maintien de la distance physique et le port du masque pour le contrôle à la source, selon les exigences pour leur âge.
  • Revoir et renforcer l’utilisation de l’ÉPI dans les écoles.
    Ressources :
  • Encourager les élèves (qui peuvent fournir leurs propres masques) à amener plusieurs masques chaque jour.
  • Recommander au personnel, aux élèves et à leur famille/membres du ménage de strictement éviter le contact étroit/les interactions avec d’autres ménages pour des raisons non essentielles (ex. pas de visites, pas de sorties pour jouer, pas de covoiturage).
  • Réévaluer le nettoyage et la désinfection de l'environnement, ainsi que le nettoyage et la désinfection accrus de la zone de l'éclosion. Ressource : Fiche de renseignement sur le nettoyage environnemental de Santé publique Ontario.
  • Collaborer avec la Santé publique pour augmenter la disponibilité et l’accès à la vaccination contre la COVID-19 pour la collectivité scolaire élargie touchée par l’éclosion.
  • Collaborer avec la Santé publique pour augmenter la disponibilité et l’accès au dépistage de la COVID-19 pour la collectivité scolaire élargie touchée par l’éclosion afin de détecter les cas supplémentaires advenant que ce soit déterminé nécessaire.

Lorsque l'éclosion est déclarée terminée

Le BSP déclare que l’épidémie a pris fin quand au moins 14 jours se sont écoulés sans preuve de transmission continue qui pourrait raisonnablement être liée à des expositions dans l'école; ET que l’école ne déclare plus de personnes symptomatiques associées aux cohortes initiales exposées.

Communiquer avec la communauté scolaire une fois l'éclosion terminée

  • Utiliser l'avis fourni par le BSP pour communiquer la fin de l'éclosion dans l'école.

Remarque : Les cohortes que le BSP considère non affectées ou non exposées à un risque élevé d'infection, et qui ne sont pas tenues de s'auto-isoler, peuvent retourner à l'école avant la fin de l'éclosion si l'enquête épidémiologique appuie leur retour, et si des mesures de suivi sont mises en œuvre dans l'école, tel que recommandé par le Bureau de santé publique.

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario