Protocole à l’école quand un élève ou un membre du personnel teste positif à la COVID-19

Mise-à-jour 2021/08/23

1. Le bureau de santé publique (BSP) local reçoit le résultat du test positif et entre en contact avec le membre du personnel, l’élève (ou le parent/tuteur de l’élève) pour procéder à la gestion du cas.

  • Les élèves et le personnel qui testent positif à la COVID-19 resteront en isolement jusqu'à ce que toutes ces conditions aient été remplies, out tel que déterminé par la Santé publique:
    • Ils se sont isolés pendant 10 jours après l'apparition des symptômes, ET
    • Ils ne font plus de fièvre, ET
    • Leurs symptômes se sont améliorés depuis au moins 24 heures.
  • Les élèves et le personnel n’ont pas besoin d’un nouveau test négatif ou d’une note du médecin pour pouvoir retourner à l’école. Ils peuvent utiliser le formulaire Confirmation du retour à l'école.
  • Les BSP offrent des directives et font un suivi quotidien auprès de la famille d'un cas positif.

2. Le BSP contacte l’administration scolaire pour veiller à aviser l’école et demander les renseignements concernant la cohorte de la personne positive.

3. L’école et le consortium de transport scolaire (le cas échéant) fournissent des renseignements au BSP sur l’élève/le personnel qui a testé positif à la COVID-19 le plus tôt possible.

  • Ces renseignements peuvent inclure :
    • Dossier d’assiduité
    • Listes de classe/cohorte et plan de classe
    • Listes d’enfants au service de garde avant et après l’école
    • Listes de transport et plan de sièges
    • Coordonnées actuelles des élèves et du personnel, incluant la date de naissance (DDN)
    • Assignations/programmes/activités spéciaux (ex. enfance en difficulté)
    • Registres des visiteurs
    • Listes des transports scolaires et tableaux d’assignation des sièges (fournies par le Consortium du transport scolaire)

4. Le BSP:

  1. Exécute une évaluation des risques pour les contacts étroits (cohortes) de la personne positive.
  2. Remet à l’école une liste* des personnes qui sont considérées des contacts à risque élevé et des contacts à faible risque:
    • Les contacts à risque élevé qui ne sont pas entièrement vaccinés devront:
      • S’auto-isoler à la maison pendant 10 jours après qu'ils auront été en contact avec l'élève ou le personnel positif et se faire tester conformément à l'avis de la Santé publique.
    • Les contacts à faible risque devront:
  3. Communique avec tous les contacts à risque élevé.
  4. Fournit des instructions à l’école/au conseil scolaire pour communiquer avec les parents.
  5. Offre aux écoles des recommandations sur la prévention et le contrôle des infections.
  6. Détermine s’il faut déclarer une éclosion.
     

5. L’école distribue les communications aux parents, tuteurs et membres du personnel, procède avec les mesures de prévention et contrôle des infections, tel qu’avisé par le BSP. Se référer au Protocole pour la communication des cas et des éclosions de COVID-19.

  • Lorsqu’un cas de COVID-19 confirmé peut avoir potentiellement exposé d’autres membres de la collectivité scolaire, le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) fait ce qu’il faut pour aviser les personnes à risque. Le mode de livraison de l’avis peut varier d’une fois à l’autre, selon les circonstances entourant le cas en question. Un avis n’est pas requis lorsqu’il n’y a aucun risque d’exposition.

Responsabilités de l'administration scolaire

Dans le cas où une école ou un BSP est informé d’un diagnostic positif de COVID-19 parmi le personnel ou les élèves, il est essentiel que l’administrateur de l’école ait rapidement accès aux renseignements clés concernant le membre du personnel et les élèves à des fins de recherche des contacts. L’administration scolaire doit avoir accès à ces informations à court préavis, pendant et en dehors des heures de classe. Ayez préparé les renseignements suivants :

  • Dossier d’assiduité comprenant les dates demandées par le BSP.
  • Listes de classe et plan de classe pour chacune.
  • Nom, date de naissance et adresse de chaque élève.
  • Coordonnées actualisées des parents et tuteurs de chaque élève et du personnel.
  • Nom et coordonnées du personnel et des visiteurs de l’extérieur qui ne figurent pas sur la liste de classe, qui ont interagi avec la classe aux dates indiquées (ex. enseignants suppléants, fournisseurs de service).
  • Listes d’enfants au service de garde avant et après l’école.
  • Listes de transport et de plan de sièges (transport scolaire régulier et des programmes après l’école).
  • Assignations et programmes spéciaux.
  • Registres de visiteurs essentiels.
     

Responsabilités de la santé publique

Le BSP sera responsable d’exécuter les activités liées à la gestion des cas et des contacts. Des mesures seront prises pour protéger la confidentialité et éviter la divulgation à la communauté scolaire des détails qui pourraient identifier un cas de COVID-19 confirmé en laboratoire. Le BSP fournira aux écoles des lettres qui pourront être utilisées pour communiquer avec la collectivité scolaire. Le but de cette communication sera de rassurer et d’offrir des conseils. Elles ne fourniront pas d’information ou de détails spécifiques qui pourraient permettre d’identifier qui que ce soit.

Déclaration d'une éclosion

Le BSP sera responsable de déterminer s’il existe une éclosion, de déclarer une éclosion et de donner des directives sur les mesures de contrôle d’éclosion à mettre en oeuvre.

Le BSP aidera à déterminer les cohortes qui peuvent être renvoyées à la maison, ou s’il est nécessaire de procéder à une fermeture partielle ou complète d’une école le cas échéant.

Le BSP déterminera également le moment de la fin de l’éclosion.

Le BSP fera part des éclosions sur son site Web.
 


*Renseignements personnels sur la santé

Les renseignements personnels sur la santé peuvent être divulgués aux écoles à des fins de retraçage des contacts et ne seront utilisés qu’à cette fin seulement. Les écoles sont tenues de protéger les renseignements personnels de leurs élèves. Il ne faut pas divulguer davantage l’identité du cas sauf aux autres employés du conseil scolaire qui en ont besoin dans le cadre de leurs fonctions professionnelles.

L’identité du cas ne doit pas être divulguée aux parents ou aux autres élèves à moins que ce ne soit jugé nécessaire par la Santé publique ou à moins que la permission soit donnée par le cas même ou son tuteur.

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario