Distribution du vaccin contre la COVID-19 dans la région du BSEO

Lisez le message du Médecin hygiéniste sur la distribution du vaccin contre la COVID-19.

Le BSEO continue de recevoir une quantité limitée de vaccins contre la COVID-19, lesquels sont distribués conformément au plan de déploiement des vaccins de la Province. Consultez l’Information générale sur les vaccins contre la COVID-19.

Il faudra du temps pour distribuer les vaccins contre la COVID-19 à l’ensemble de la communauté. Le BSEO avisera le public au fur et à mesure que les vaccins sont disponibles aux différents groupes de la population. Veuillez nous suivre sur les réseaux sociaux et consulter notre site Web à www.BSEO.ca/vaccins. Nous prévoyons également travailler avec nos partenaires communautaires et municipaux pour veiller à ce que les résidents de la région du BSEO soient informés.

Au fil du temps, l’approvisionnement de vaccins augmentera pour que tous les Ontariens qui souhaitent être immunisés aient accès au vaccin. On prévoit que d’ici l’automne (ou plus tôt), toute personne dans la région du BSEO qui désire le vaccin y aura accès. Le calendrier établi ci-dessous présente des estimations fondées sur les vaccins qui sont présentement approuvés. Au fur et à mesure que d’autres vaccins seront approuvés, les échéanciers pourraient se rapprocher. Consultez le site Web du gouvernement de l’Ontario pour prendre connaissance des plus récentes informations sur le vaccin et ses phases de déploiement.

Sur cette page:

Plan de distribution du vaccin contre la COVID-19 pour la région du BSEO

Voir image

État actuel de la distribution du vaccin dans la région du BSEO

Groupe de population

Date du début

État

Personnes âgées de 12 à 17 ans 2021-05-23 En cours
Personnes âgées de 18 ans et plus (nées en ou avant 2003) 2021-05-18 En cours
Personnes âgées de 40 ans et plus (nées en ou avant 1981) 2021-05-13 En cours
Travailleurs essentiels ne pouvant pas travailler à domicile - deuxième groupe 2021-05-11 En cours
Personnes atteintes de problèmes de santé particuliers à risque 2021-05-11 En cours
Personnes âgées de 50 ans et plus (nées en ou avant 1971) 2021-05-06 En cours
Travailleurs essentiels ne pouvant pas travailler à domicile - premier groupe 2021-05-06 En cours
Personnes âgées de 55 ans et plus (nées en ou avant 1966) 2021-04-30 En cours
Personnel des services de garde d'enfants agréés 2021-04-29 En cours
Toutes les personnes enceintes âgées de 18 ans ou plus 2021-04-23 En cours
Populations autochtones de 18 ans et plus vivant hors-réserve 2021-04-21 En cours
Bénéficiaires de soins de santé chroniques à domicile (18+) 2021-04-17 En cours
Habitations collectives à risque élevé 2021-04-15 En cours
Travailleurs de l'éducation dans les écoles primaires et secondaires qui appuient directement les élèves ayant des besoins d’apprentissage complexes 2021-04-12 En cours
Personnes atteintes de problèmes de santé particuliers à risque très élevé ou à risque élevé 2021-04-10 En cours
Personnes âgées de 60 ans et plus (nées en ou avant 1961) 2021-04-07 En cours
Personnes âgées de 70 ans et plus (nées en ou avant 1951) 2021-04-02 En cours
Personnes âgées de 75 ans et plus (nées en ou avant 1946) 2021-03-22 En cours
Populations autochtones de 55 ans et plus vivant hors-réserve 2021-03-14 En cours
Personnes âgées de 80 ans et plus (nées en ou avant 1941) 2021-03-15 En cours
Populations autochtones vivant dans la réserve (Akwesasne) 2021-03-08 En cours
Maisons de retraite
Cliquez pour consulter la liste des différents établissements où le vaccin contre la COVID-19 a été administré à ce jour.
2021-01-28 En cours
Travailleurs de la santé
Cliquez pour voir comment la priorité des travailleurs de la santé est établie.
2021-01-19 En cours
Établissements de soins de longue durée et maisons de retraite à risque élevé (incluant Akwesasne)
Cliquez pour consulter la liste des différents établissements où le vaccin contre la COVID-19 a été administré à ce jour.
2021-01-13 En cours

Détermination des populations prioritaires de la Phase 2

Dans le cadre de la phase 2 du déploiement du vaccin en Ontario, des vaccins seront mis à la disposition de la population principalement en fonction de l’âge, soit aux adultes âgés de 60 à 79 ans et les groupes reconnus pour avoir un plus haut risque tels que les communautés considérées comme des points chauds, aux lieux d’hébergement collectif à haut risque, ainsi que les conditions de santé à risque très élevé et à risque élevé. Des stratégies ciblées additionnelles soutiendront le déploiement du vaccin parmi les travailleurs essentiels ne pouvant pas travailler à domicile et les personnes ayant des conditions de santé à risque.

Priorité immédiate pour l’administration de la première dose du vaccin :

Les groupes désignés prioritaires seront vaccinés avant les autres au cours de la phase 2 du programme de vaccination de l’Ontario. Il n’y a pas de priorité relative au sein des groupes prioritaires (autrement dit, on leur offrira les vaccins en même temps).

  • Adultes âgés de 60 à 79 ans, en commençant par les 75-79 ans et en diminuant par tranches de 5 ans
  • Les personnes ayant des problèmes de santé, en commençant par les problèmes de santé à risque très élevé et à risque élevé
  • Résidents, prestataires de soins essentiels et personnel de lieux d’hébergement collectif à haut risque
  • Adultes âgés de 50 ans et plus vivant dans des communautés considérées comme des points chauds de la COVID-19, en commençant par les personnes les plus âgées et en diminuant en fonction de l’âge

Priorité suivante pour l’administration de la première dose du vaccin :

Les groupes visés doivent se voir accorder la priorité suivante pour ce qui est d’obtenir une première dose de vaccin dans le cadre de la phase 2 du programme de vaccination de l’Ontario lorsque tous les efforts raisonnables ont été déployés pour offrir une première dose de vaccin à tous ceux qui sont inclus dans la catégorie Priorité immédiate.

  • Le restant des personnes ayant des conditions de santé à risque
  • Dans le cas des travailleurs qui ne peuvent pas travailler à domicile, on commence par ceux du premier groupe, puis on passe à ceux du deuxième groupe

Description des groupes de populations prioritaires de la Phase 2

Lieux d’hébergement collectif à haut risque

  • Les résidents, et tous les travailleurs de première ligne dans les lieux d’hébergement collectif à haut risque.
  • Les lieux d’hébergement collectif à haut risque désignent les établissements résidentiels où une population de clients à haut risque vit ou passe la nuit et utilise des espaces partagés (par exemple, des dortoirs, des salles de bain communes, des cuisines communes, des salles à manger communes).
  • Comprend les sans-abris qui ne sont pas dans des refuges.
  • Comprend les travailleurs bénévoles, stagiaires ainsi que les travailleurs tiers qui travaillent régulièrement dans ce milieu (p. ex. travailleurs d’un organisme et autres travailleurs tiers).
  • Considérer que les travailleurs sont extrêmement occupés au moment de leur vaccination. Les travailleurs réaffectés devraient être évalués en fonction du milieu de travail ou de leur rôle au moment de la planification de leur vaccination.
  • Comprend les aidants essentiels en services développementaux, en soins de santé mentale et de toxicomanie, en établissements de soins spéciaux, en établissements résidentiels pour enfants et en établissements de guérison et de bien-être autochtones.
  • Les soignants essentiels sont ceux identifiés par la définition de soignant d’une organisation, ou lorsqu’aucune politique ou définition n’est en place, cela suppose que les personnes en question fournissent des soins personnels directs, fréquents et soutenus en personne et/ou une assistance dans les activités de la vie quotidienne à un résident d’un lieu d’hébergement collectif.
  • Ne comprend pas le personnel qui travaille entièrement à domicile ou de façon virtuelle.

Exemples de lieux d’hébergement collectif :

  • Logements avec services de soutien
  • Services de développement / intervenant, y compris une aide à la vie autonome soutenue
  • Refuges d’urgence pour sans-abri
  • Autres populations de sans-abri ne se trouvant pas dans des refuges
  • Lieux d’hébergement pour personnes souffrant de problèmes de santé mentale et de toxicomanie (par exemple, logement incluant une aide à la vie autonome, hôpitaux psychiatriques)
  • Foyers de soins spéciaux
  • Logements fournis par l’employeur pour les travailleurs étrangers temporaires dans le domaine de l’agriculture
  • Établissements pénitentiaires pour adultes
  • Refuges pour femmes victimes de violence
  • Centres de lutte contre la traite des personnes
  • Centres d’hébergement pour enfants
  • Centres de détention pour les jeunes
  • Centres de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones
  • Lits pour personnes en liberté sous caution et lits pour Autochtones en liberté sous caution
  • Écoles provinciales et internats pour enfants en difficulté d’apprentissage/Consortium Centre Jules-Léger

Personnes ayant des problèmes de santé

  • Les personnes souffrant d’un problème de santé (voir liste ci-dessous), accompagnées d’un seul aidant essentiel dans le cas du groupe à plus haut risque des personnes ayant un problème de santé.
  • Un aidant essentiel est une personne qui fournit des soins personnels directs, fréquents et soutenus en personne et/ou une assistance dans les activités de la vie quotidienne à la personne.
  • La liste des troubles de santé n’est pas exhaustive. Les professionnels de la santé devront juger selon leurs compétences médicales s’il faut vacciner les personnes atteintes de troubles de santé qui ne figurent pas à la liste (comme des maladies rares), mais qui posent un aussi grand risque que ceux de la liste.

Conditions de santé à risque très élevé :

  • Receveurs de greffes d’organes
  • Receveurs de greffes de cellules souches hématopoïétiques
  • Maladies neurologiques dans lesquelles la fonction respiratoire peut être compromise (p. ex. maladie motoneurone, myasthénie, sclérose en plaques)
  • Malignité hématologique diagnostiquée depuis moins d’un an
  • Insuffisance rénale eGFR< 30
  • Toutes les personnes enceintes âgées de 18 ans ou plus

Conditions de santé à risque élevé :

  • Obésité (IMC > 40)
  • Autres traitements entraînant une immunosuppression (par exemple, chimiothérapie, médicaments affaiblissant l’immunité)
  • Déficience intellectuelle ou développementale (par exemple, le syndrome de Down)

Conditions de santé à risque :

  • Déficits immunitaires/maladies auto-immunes
  • AVC/maladie cérébro-vasculaire
  • Démence
  • Diabète
  • Maladies du foie
  • Tous les cancers
  • Maladies respiratoires
  • Problèmes de rate (p. ex. asplénie)
  • Maladies cardiaques
  • Hypertension avec atteinte des organes terminaux
  • Diagnostic de troubles mentaux
  • Troubles liés à la consommation de substances
  • Drépanocytose
  • Thalassémie
  • Immunodéficience
  • Autres handicaps nécessitant des soins de soutien directs dans la communauté

Cette liste n'est pas exhaustive – les professionnels de la santé utiliseront leur jugement médical pour vacciner les patients souffrant de maladies non répertoriées (p. ex. maladies rares) qui pourraient les exposer à un risque semblable ou supérieur à celui des maladies répertoriées.

Travailleurs essentiels ne pouvant pas travailler à domicile

  • Tous les travailleurs de première ligne qui ne peuvent pas travailler à domicile dans les secteurs qui font partie intégrante du fonctionnement continu de l’économie, y compris la justice et les services sociaux, les infrastructures essentielles, la production agroalimentaire et de biens essentiels et la chaîne d’approvisionnement.
  • Les travailleurs de première ligne sont ceux qui travaillent avec le public ou qui doivent travailler en personne avec d’autres travailleurs sur leur lieu de travail afin de fournir des biens ou des services essentiels et où les mesures de protection telles que le maintien d’une distance physique de 2 mètres par rapport aux autres ne sont pas toujours possibles.
  • Comprend les travailleurs de première ligne qui interviennent en cas d’interruption de service et de maintenance préventive.
  • N’inclut pas les employés qui travaillent principalement à domicile ou de façon virtuelle.
  • Comprend les travailleurs qui travaillent à temps partiel ou à horaire réduit.
  • Comprend les travailleurs bénévoles, stagiaires ainsi que les travailleurs tiers qui travaillent régulièrement dans ce milieu (p. ex. travailleurs d’un organisme et autres travailleurs tiers).
  • Considérer que les travailleurs sont extrêmement occupés au moment de leur vaccination. Les travailleurs réaffectés devraient être évalués en fonction du milieu de travail ou de leur rôle au moment de la planification de leur vaccination.

Premier groupe prioritaire de travailleurs essentiels ne pouvant pas travailler à domicile

  • Les employés des écoles primaires et secondaires restant (notamment les éducateurs, les gardiens, les chauffeurs d’autobus scolaires, le personnel administratif)
  • Les travailleurs qui interviennent lors d’événements critiques (notamment les policiers, les pompiers, les agents spéciaux, les travailleurs des sociétés d’aide à l’enfance, la gestion des urgences, les travailleurs chargés de la restauration des infrastructures essentielles)
  • Les responsables de l’application de la loi, des inspections et de la conformité (notamment l’application des règlements, les inspecteurs des bâtiments, les agents d’inspection des aliments, les inspecteurs du bien-être des animaux, les agents d’inspection aux frontières, les inspecteurs du travail et les travailleurs de la CSPAAT sur le terrain, les inspecteurs de la santé publique)
  • Personnes restantes travaillant dans un environnement de garde d’enfants agréé (y compris tous les titulaires de permis, les employés et les étudiants en stage éducatif qui interagissent directement avec les enfants dans les centres de garde d'enfants agréés et pour les programmes de loisirs et de développement des compétences autorisés, les fournisseurs de services de garde d’enfants et de services à domicile agréés, les employés des agences de garde d’enfants à domicile)
  • Les responsables de familles d’accueil agréés (y compris les prestataires de soins habituels)
  • Les personnes travaillant dans le domaine de la fabrication et de la distribution de denrées alimentaires
  • Les personnes œuvrant dans le domaine de l’agriculture et les travailleurs agricoles
  • Les travailleurs des entreprises de pompes funèbres, de crématoriums et de cimetières

Deuxième groupe prioritaire de travailleurs essentiels ne pouvant pas travailler à domicile

  • Travailleurs essentiels et critiques du commerce de détail (y compris les travailleurs des épiceries, des banques alimentaires, des pharmacies, de ServiceOntario, de ServiceCanada, de Passeport Canada, des grossistes et des marchandises générales, des restaurants et de la LCBO)
  • Travailleurs dans les industries manufacturières soutenant directement la réponse à la COVID-19, la construction incluant la construction d’infrastructure, d’autres entreprises et services essentiels et les installations exposées à un risque accrus d’apparition et de propagation de la COVID-19
  • Fournisseurs indépendants de services de garde d'enfants qui s'occupent directement d'enfants qui n'ont aucun lien de parenté
  • Les travailleurs sociaux et autres membres du personnel des services sociaux fournissant des services en personne aux clients (y compris les travailleurs de la justice pour les jeunes, les travailleurs de l’OT et du POSPH)
  • Les travailleurs des tribunaux et du système judiciaire (y compris les responsables des cas de probation et de liberté conditionnelle)
  • Les travailleurs du secteur des transports, de l’entreposage et de la distribution (les travailleurs des transports publics, les chauffeurs de camion assurant les services essentiels, le fret maritime et ferroviaire et l’entretien des routes)
  • Les travailleurs dans le domaine de l’électricité (y compris les travailleurs chargés des opérations des systèmes, production, transmission, distribution et entreposage)
  • Les travailleurs des infrastructures de communication (cellulaire, satellite, ligne fixe, internet, radio de sécurité publique)
  • Les travailleurs dans le domaine de la gestion de l’eau et des eaux usées.
  • Les travailleurs dans le secteur financier (employés des succursales bancaires)
  • Vétérinaires et équipes vétérinaires
  • Les travailleurs dans le domaine de la gestion des déchets
  • Les travailleurs des secteurs minier et pétrolier (y compris les travailleurs de raffineries de pétrole, de l’entreposage, de la transmission et de la distribution de pétrole brut et de produits du pétrole et les travailleurs de la vente au détail du carburant)

Détermination des populations prioritaires de la Phase 1

L’Ontario a adapté son plan d’immunisation en raison de la réduction inattendue de l’approvisionnement en vaccins. Étant donné l’augmentation graduelle des stocks de vaccins en Ontario, les prochains groupes cibles des population prioritaire pour la vaccination à la Phase 1 sont identifiés :

Priorité immédiate pour l’administration de la première dose du vaccin :

Priorité suivante pour l’administration de la première dose du vaccin :

Lorsque toutes les mesures raisonnables ont été prises pour terminer l’administration de la première dose du vaccin à l’ensemble du personnel, aux soignants essentiels et aux résidents des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite à haut risque et des maisons de soins pour aînés des Premières nations, il est possible d’offrir la première dose de vaccination au reste des populations de la phase 1 :

Intervalles de la deuxième dose :

Pour augmenter la disponibilité des premières doses en cette période restreinte, la deuxième dose des vaccins contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech et Moderna sera donnée jusqu’à 16 semaines après l’administration de la première, conformément aux plus récentes recommandations du CCNI.

Secteurs et travailleurs de la santé prioritaires

Le Document d’orientation sur la priorisation des travailleurs de la santé en matière de vaccination contre la COVID-19 identifie les travailleurs de la santé comme population prioritaire de la Phase 1 du programme de vaccination de l’Ontario.

Les niveaux de priorité qui suivent (la priorité la plus élevée, priorité très élevée, priorité élevée, priorité modérée) ont été définis par le ministère de la Santé et doivent être utilisés pour sous-prioriser les travailleurs de la santé. Il peut exister un chevauchement entre des niveaux de priorité, et il faut s’efforcer de respecter le plus possible l’ordre et l’orientation provinciale en commençant par les personnes qui font partie du groupe au niveau le plus élevé de priorité.

Priorité la plus élevée
Secteurs et milieux

Travailleurs de la santé de première ligne dans les secteurs et milieux suivants (y compris le personnel de garde, à l’accueil et autres employés) :

  • Tous les employés de milieux hospitaliers et de soins actifs occupant des postes de première ligne auprès de patients atteints de la COVID-19 ou présentant un risque élevé d’exposition à la COVID-19, y compris ceux qui effectuent des interventions médicales générant des aérosols :
    • Unités des soins intensifs
    • Services des urgences et services des soins d’urgence
    • Unités médicales consacrées à la COVID-19
    • Équipes de code bleu, équipes d’intervention rapide
    • Médecine générale interne et autres spécialistes participant aux soins directs de patients atteints de la COVID-19
  • Tous les travailleurs de la santé qui interagissent avec les patients et qui participent à la réponse à la COVID-19 :
    • Centres de prélèvement d’échantillons en lien avec la COVID-19 (p. ex., centres d’évaluation, emplacements communautaires de dépistage de la COVID-19)
    • Équipes qui soutiennent la réponse aux éclosions (p. ex., équipes de PCI en appui à la gestion des éclosions, inspecteurs dans le milieu des patients, travailleurs de la santé réaffectés en appui aux éclosions ou pour palier une crise d'effectifs dans des milieux d’hébergement collectif)
    • Équipes de cliniques de vaccination contre la COVID-19 et équipes mobiles de vaccination
    • Équipes mobiles de dépistage
    • Centres d’isolement pour la COVID-19
    • Services de laboratoire pour la COVID-19
  • Premiers intervenants (ORNGE, ambulanciers paramédicaux, policers et pompiers offrant les premiers soins).
  • Travailleurs de la santé en milieu communautaire qui desservent des populations spécialisées, notamment :
    • Programmes d’échange d’aiguilles et de seringues et services de traitement et de consommation supervisée
    • Centres autochtones d'accès aux soins de santé, centres de santé communautaire autochtone, équipes de soins primaires interprofessionnelles autochtones et cliniques dirigées par du personnel infirmier praticien autochtone
    • Considérations particulières :
      • Les centres de santé communautaire qui desservent des collectivités touchées de façon disproportionnée ou des collectivités qui vivent les conséquences sanitaires, sociales et économiques les plus élevées en raison de la COVID-19
      • Les travailleurs de la santé hautement essentiels dans des collectivités éloignées et difficiles d’accès, p. ex., unique praticien
    • Travailleurs de la santé offrant des soins à domicile et en milieu communautaire qui prennent soin de prestataires de soins à domicile chroniques et d’aînés dans des milieux d’hébergement collectif ou qui offrent des soins pratiques aux patients atteints de la COVID-19 en milieu communautaire

Priorité très élevée
Secteurs et milieux

Travailleurs de la santé de première ligne dans les secteurs et milieux suivants :  

  • Milieux de soins actifs et autres milieux hospitaliers (zones de soins aux patients non comprises dans la priorité la plus élevée (p. ex., soins chirurgicaux, obstétrique, etc.)).
  • Milieux d’hébergement collectif (services d’assistance, établissements correctionnels, établissements résidentiels, maisons et milieux de soins palliatifs, refuges, logements avec services de soutien (en dehors du groupe à la priorité la plus élevée)).
  • Soins en milieu communautaire présentant un risque élevé d’exposition et desservant des populations de patients spécialisées (centres de santé communautaire, soins à domicile et en milieu communautaire (en dehors du groupe à la priorité la plus élevée), programmes de jour pour adultes destinés aux aînés).
  • Autres services de soins de santé pour les populations autochtones (organismes communautaires avec fournisseurs interagissant avec les patients et qui offrent tout type de services de santé aux collectivités des Premières Nations et aux populations autochtones non englobés dans la priorité la plus élevée).
  • Soins en milieu communautaire présentant un risque élevé d’exposition et desservant la population en général (centres de naissance, spécialistes en milieu communautaire, professionnels des enquêtes sur les décès, dentisterie, gynécologie/obstétrique, sages-femmes, cliniques dirigées par du personnel infirmier praticien/agences de soins infirmiers sous contrat, oto-rhino-laryngologie [ORL], pharmacies, soins primaires, inhalothérapie, cliniques sans rendez-vous).
  • Services de laboratoire

Priorité élevée
Secteurs et milieux

Travailleurs de la santé de première ligne dans les secteurs et milieux suivants :

  • Soins en milieu communautaire présentant risque moins élevé d’exposition et desservant des populations particulières (services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, services de santé mentale et de lutte contre les dépendances).
  • Soins en milieu communautaire présentant un risque moins élevé d’exposition et desservant la population en général (soins de santé sur campus, imagerie diagnostique en milieu communautaire, soins infirmiers dans les services de garde d’enfants et les milieux scolaires, diététique/nutrition, établissements de santé autonomes (p. ex., opticiens/optométrie, podiatrie, audiologie, spécialités médicales et chirurgicales), naturopathie, soins globaux, travail social, cliniques de santé sexuelle).
  • Réadaptation et thérapie non critiques (chiropratique, cliniques de douleur chronique, kinésiologie, ergothérapie, physiothérapie, psychiatrie, psychologie, psychothérapie, massothérapie/acupuncture agréée, autres traitements).
  • Santé publique (tous les autres domaines de santé publique).

Priorité modérée
Secteurs et milieux

Travailleurs de la santé ne faisant pas partie de la première ligne (p. ex., ceux qui travaillent à distance et qui n’ont pas besoin d’ÉPI pour travailler).

Le public est avisé au fur et à mesure que les groupes de population sont admissibles

Les renseignements changent souvent. Le BSEO fournira des mises à jour le plus rapidement possible pour aider le public à savoir ce qui est à venir concernant la distribution du vaccin contre la COVID-19, le calendrier et l’admissibilité au vaccin. Dès que les cliniques d’immunisation de masse auront commencé, le BSEO et ses partenaires communautaires et municipaux, partageront les renseignements les concernant, incluant où et comment se faire vacciner. Pour se tenir au courant :

Lieux de vaccinations

Les vaccins contre la COVID-19 sont présentement offerts dans les endroits suivants :

  • Cliniques de vaccination de masse : Les cliniques de vaccination sont disponibles dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry; les Comtés unis de Prescott-Russell; et la ville de Cornwall. Les sites seront confirmés lors de la prise du rendez-vous. S’il-vous-plaît n’appelez pas le site d’une clinique ou la municipalité pour des renseignements concernant le lieu d’une clinique.
  • Pharmacies participantes : Un nombre limité de pharmacies a été choisi par la Province pour offrir les vaccins. Vous devez prendre un rendez-vous pour recevoir le vaccin dans une pharmacie participante. Le nombre de pharmacies participant au programme de vaccination contre la COVID-19 devrait augmenter bientôt.
  • Certains hôpitaux : Quelques hôpitaux offrent la vaccination pour certains groupes spécifiques de la population. Cliquez ici pour en apprendre davantage sur les personnes admissibles à la vaccination contre la COVID-19 dans un hôpital local. 
  • Certains fournisseurs de soins primaires : Certains fournisseurs de soins primaires sont en mesure de vacciner dans leur clinique des patients admissibles. Veuillez noter que les fournisseurs de soins primaires participants entreront en contact avec leurs patients admissibles directement, lorsque les stocks de vaccins seront disponibles. N’appelez pas votre fournisseur de soins primaires pour demander un rendez-vous s’il ne vous a pas contacté.

Information connexe

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario