Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario

Recommandation pour le dépistage de la tuberculose (TB) dans les maisons de retraite

Recommandations pour les résidents de 65 ans et plus :

Conformément à la Loi de 2010 sur les maisons de retraite, tous les nouveaux résidents doivent subir un dépistage de la tuberculose dans les 14 jours de leur admission à moins que la personne en ait passé un dans les 90 jours précédant son admission et que les résultats soient à la disposition du foyer. Le dépistage inclut :

  1. Une radiographie pulmonaire (postéro-antérieure et de profil), une évaluation médicale et un examen des symptômes exécutés dans les 90 jours précédant l’admission à l’établissement ou dans les 14 jours suivants.

Si un rayon-x des poumons n’est pas disponible :

  1. Les clients qui sont incapables de prendre une radiographie pulmonaire devraient subir une évaluation médicale et un examen des symptômes pour dépister une infection de TB active. Remarque : ceci ne devrait être considéré QUE pour les clients atteints d’incapacités physiques graves, y compris les personnes handicapées pour qui se déplacer est très difficile. L’évaluation médicale devrait comprendre toutes les radiographies pulmonaires prises au cours des douze derniers mois.

Si les signes et symptômes ou le rayon-x des poumons indiquent une infection potentielle de TB active, il faut reporter l’admission du résident après que trois échantillons d’expectorations aient été collectés à intervalles d’au moins huit heures, soient testés par le laboratoire de santé publique (recherche de bacilles acido-alcoolo-résistants et culture) et donnent des résultats négatifs.

Résidents de moins de 65 ans :

Il est recommandé aux résidents dont le résultat d’un test cutané précédant est négatif ou inconnu de subir un test cutané à la tuberculine (TCT) en deux étapes. Si le TCT est positif, il faut considérer un traitement pour infection de TB latente (ITBL). Un TCT n’est PAS recommandé aux résidents pour qui un TCT antérieur était positif.

Recommandations pour les admissions aux soins de courte durée ou palliatifs (séjour de moins de trois mois, c.-à-d. soins de répit)

Un médecin ou un infirmier praticien doit procéder à une évaluation médicale et un examen des symptômes des résidents afin d’écarter la possibilité d’une TB pulmonaire active, dans les 90 jours qui précèdent leur admission ou dans les 14 jours suivants. Si les symptômes pointent vers une TB pulmonaire possible, une radiographie des poumons doit être prise afin de confirmer l’absence d’une infection de TB active. Un TCT n’est pas recommandé pour les résidents en séjour de courte durée.

Recommandations pour les transferts des résidents d’un foyer de soins de longue durée :

Avant le transfert d’un autre établissement, il est recommandé qu’un médecin ou un infirmier praticien procède à une évaluation médicale et un examen des symptômes pour écarter la possibilité d’une TB pulmonaire active. De plus, il faudrait effectuer à l’admission, une étude des dépistages de TB faits par le passé et documentés au dossier, ou un examen des radiographies plus récentes. En présence d’indications possibles d’une TB active, un rayon-x des poumons, un échantillonnage d’expectorations et toutes autres mesures d’enquête requises devraient être pris pour confirmer l’absence d’une infection de TB pulmonaire active avant de donner suite au transfert.

Déclaration des cas de tuberculose :

Conformément à la Loi sur la protection et la promotion de la santé, L.R.O. 1990, chap. H.7., les diagnostics d’une infection de TB (ITBL) et les cas d’infection de TB active soupçonnés ou confirmés doivent être déclarés aux autorités de santé publique. Pour déclarer la maladie ou une infection de TB, veuillez appeler le Bureau de santé de l’est de l’Ontario au 613 933-1375 ou 1 800 267-7120, et demandez à vous adresser à l’équipe des maladies infectieuses.