Nouvelles


Le BSEO collabore avec les autorités sanitaires régionales et provinciales à la surveillance du nouveau coronavirus

2020-01-24

En réponse à la récente éclosion dans la région de Wuhan en Chine, d’une maladie se rapprochant à la pneumonie jusqu’alors inconnue, le Bureau de santé de l’est de l’Ontario travaille de pair avec les autorités sanitaires des paliers régional, provincial et national pour surveiller l’évolution de la situation. La propagation de la maladie, appelée le nouveau coronavirus de 2019, se poursuit; bien qu’encore aucun cas n’ait été identifié à ce jour au Canada. Les risques pour les résidents de la région du BSEO et ailleurs au pays sont considérés faibles.

« Par soucis de précaution, nous continuons de surveiller la situation en Chine et ailleurs dans le monde. Bien que les risques dans notre région soient considérés faibles pour le moment, nous sommes prêts à répondre à tout cas potentiel dans notre région advenant le besoin », déclare Dr Paul Roumeliotis, Médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario.

Les coronavirus constituent une vaste famille de virus pouvant provoquer des maladies diverses, allant du simple rhume à des maladies plus graves, comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV). Il existe maintenant des preuves de transmission interhumaine soutenue du nouveau coronavirus de 2019 en Chine, mais l’ampleur et la sévérité de la maladie ne sont toujours pas entièrement connus. Des renseignements supplémentaires devraient nous parvenir au cours des jours et semaines à venir.

Les symptômes cliniques du nouveau coronavirus de 2019 sont communs à plusieurs maladies respiratoires. Présentement, seules les personnes qui tombent malades dans les 14 jours suivant leur visite à Wuhan, en Chine, ou qui ont été en contact étroit avec une personne atteinte d'une maladie respiratoire s'étant rendue à Wuhan dans les 14 jours précédant le début de sa maladie, sont considérées comme présentant un risque d'infection. Les symptômes courants de l'infection comprennent la fièvre, la toux et des symptômes respiratoires tels que l'essoufflement et les difficultés respiratoires.

Il est conseillé aux personnes qui ont récemment voyagé en Chine de surveiller l’apparition de symptômes respiratoires pendant les 14 jours suivant leur retour au Canada. Les voyageurs qui tombent malades durant leur voyage ou peu de temps après leur retour de Chine devraient obtenir des soins médicaux. Cependant, il est préférable que ceux-ci avisent leur fournisseur de soins de leurs symptômes et de leurs antécédents de voyage avant de se présenter à la clinique médicale ou à l’hôpital.

Afin de prévenir ou de limiter la propagation potentielle du nouveau coronavirus de 2019 au Canada, le gouvernement fédéral a mis en place un contrôle sanitaire dans les aéroports, en plus de ses mesures habituelles visant à prévenir l'introduction et la propagation de maladies transmissibles au Canada.

Le ministère de la Santé de l’Ontario a également ajouté le nouveau coronavirus de 2019 aux maladies désignées à déclaration obligatoire en vertu de la loi sur la santé publique de l’Ontario. Désormais, les médecins, les hôpitaux et les autres établissements de soins de santé sont tenus de déclarer tout cas soupçonné ou confirmé du nouveau coronavirus au médecin hygiéniste de leur localité.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site Web du BSEO à www.bseo.ca, ou appelez au 613-933-1375 ou 1 800 267-7120. Des renseignements et des mises à jour sont aussi disponibles auprès de l’Agence de la santé publique du Canada, Nouveau coronavirus de 2019 (Wuhan, Chine) : Mises à jour en matière d’éclosions de maladies.

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario