Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario

Variole du singe

Qu’est-ce que la variole du singe?

Quels sont les symptômes?

Comment la variole du singe (simienne) se propage-t-elle?

Comment prévenir la variole du singe?

Y a-t-il un vaccin contre la variole du singe?

Que dois-je faire si je crois avoir la variole du singe?

La COVID-19 c. la variole du singe

Qu’est-ce que la variole du singe?

La variole du singe est une maladie infectieuse causée par le virus de la variole du singe (variole simienne), un orthopoxvirus de la même famille que la variole. La variole du singe est moins transmissible que la variole et souvent les cas sont moins graves. Le virus a été découvert la première fois en 1958, et des cas sont recensés tant chez les humains que chez les animaux, le plus souvent dans les pays d’Afrique centrale ou occidentale. Le virus est rare au Canada; toutefois, des cas se sont produits en 2022 et les nombres augmentent.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes de la variole du singe incluent quelques-uns ou tous les suivants :

  • fièvre
  • frissons
  • mal de tête
  • douleurs musculaires
  • manque d’énergie et fatigue
  • ganglions lymphatiques enflés
  • éruption ou lésions cutanées sur le corps, incluant les mains, le visage, les pieds et les parties génitales.

L’éruption ou les lésions peuvent apparaître quelques jours après d’autres symptômes et leur apparence peut changer au fil du temps, telles des marques rouges plates, des bosses surélevées similaires à des boutons, puis des croûtes alors que les lésions guérissent. Même si la variole du singe se guérit parfois d’elle-même, certains cas peuvent être plus graves et peuvent exiger un traitement.

Comment la variole du singe (simienne) se propage-t-elle?

La variole du singe peut se transmettre d’une personne atteinte du virus à une autre, habituellement par un contact étroit. Parmi les moyens communs de propager le virus, il y a :

  • Un contact physique tel que :
    • Un contact sexuel intime (incluant les baisers)
    • Un contact direct peau-à-peau avec des lésions du virus
  • Des gouttelettes respiratoires provenant de toux ou d’éternuements, ou d’une conversation prolongée en étroite proximité (en prodiguant des soins à une personne atteinte de la variole du singe, par exemple)
  • Un contact avec du matériel contaminé du virus de la variole du singe, comme :
    • Des ustensiles et de la vaisselle mal nettoyés
    • La literie, les serviettes ou les vêtements non lessivés

VEUILLEZ NOTER : La variole du singe ne se transmet pas à la suite d’un contact bref tel que de courtes conversations ou une marche à proximité d’une personne atteinte de la variole du singe.

Comment prévenir la variole du singe?

Le nettoyage et l’hygiène des mains appropriés sont importants dans la prévention des maladies de toutes sortes, incluant la variole du singe. D’autres moyens pour empêcher d’attraper la variole du singe incluent :

  • Ne pas rendre visite à des personnes atteintes ou qui soupçonnent avoir la variole du singe
  • Auto-surveiller les symptômes si vous pensez avoir été en contact avec quelqu'un qui a ou soupçonne avoir la variole du singe
  • Porter un équipement de protection personnelle tel qu'un masque et des gants, si vous vous occupez d'une personne atteinte de la variole du singe
  • Limiter l'utilisation des applications de contacts ou des services de rencontres anonymes, et le nombre de partenaires sexuels
  • Ne pas partager d'objets personnels tels que bouteilles d'eau, brosses à dents, etc.
  • Éviter les contacts étroits, y compris les relations sexuelles, les baisers ou les câlins, avec des personnes présentant des symptômes tels que des plaies ou des éruptions cutanées

Y a-t-il un vaccin contre la variole du singe?

Le vaccin Imvamune® est approuvé par Santé Canada et peut être offert dans le cadre de la prévention pour se protéger du virus. Le vaccin peut être administré après l’exposition à une personne infectée ou avant pour les personnes qui sont à risque plus élevé d’être exposées. Le vaccin Imvamune ne peut être administré qu’avant l’apparition des symptômes. Les personnes qui ont déjà eu la variole du singe ne peuvent pas le recevoir.

Prophylaxie post-exposition (PEP)

Si vous avez été exposé à quelqu'un dont le test de dépistage de la variole du singe est positif, vous pourriez être admissible à la vaccination. Le vaccin Imvamune est administré en une seule dose et doit être donné entre 4 et 14 jours après l'exposition. Veuillez contacter le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) pour savoir si vous êtes admissible à la vaccination et pour prendre rendez-vous.
Si vous avez été identifié comme contact d'un cas positif de variole du singe, vous pouvez également être contacté par le BSEO.

Prophylaxie pré-exposition (PrEP)

Le ministère de la Santé de l’Ontario a fourni des directives concernant l’utilisation du vaccin Imvamune pour la vaccination pré-exposition des membres de certains groupes à risque, incluant:

a) Les personnes bispirituelles, non binaires, trans ou cisgenres qui s’identifient ou qui ont des partenaires sexuels qui s’identifient comme appartenant à la communauté gaie, bisexuelle et des autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (gbHARSAH) ET qui répondent à au moins une des conditions suivantes :

  • Ont reçu un diagnostic d’ITS bactérienne (c.-à-d. chlamydia, gonorrhée, syphilis) au cours des deux derniers mois;
  • Ont eu au moins deux partenaires sexuels récemment ou prévoient que ce sera le cas;
  • Ont fréquenté des lieux de socialisation où il y a des activités sexuelles (par exemple, des bains publics, des clubs sexuels) récemment ou ont l’intention de le faire, ou ont travaillé ou fait du bénévolat dans ces lieux; ou
  • Ont eu des rapports sexuels anonymes (p. ex., ont utilisé des applications de connexion) récemment ou peuvent avoir l’intention de le faire; et/ou
  • Sont un contact sexuel d’une personne qui se livre au travail du sexe.

b) Toute personne qui se livre au travail du sexe ou qui a l’intention de le faire.

Les membres du ménage ou les contacts sexuels des personnes identifiées comme étant admissibles à la PrEP aux sections a) et b) plus haut ET qui sont modérément à sévèrement immunodéprimés ou enceintes peuvent être plus à risque de contracter une maladie grave à la suite d’une infection à la variole du singe et pourraient être admissibles à la PrEP. Ces personnes devraient communiquer avec leur fournisseur de soins primaires (ou leur bureau de santé publique local) pour de plus amples renseignements.

Le BSEO offre la vaccination pré-exposition sur rendez-vous seulement. Appelez le BSEO au 613-933-1375 ou 1-800-267-7120 pour prendre rendez-vous.

Que dois-je faire si je crois avoir la variole du singe?

Si vous pensez avoir la variole du singe, contactez le BSEO ou votre fournisseur de soins de santé, isolez-vous et restez à la maison, sauf pour obtenir un traitement médical ou des tests.

Isolez-vous des autres personnes de votre foyer pour éviter de propager la maladie. Portez un masque et couvrez les plaies que vous pourriez avoir si vous ne pouvez pas éviter le contact avec une autre personne. Certains individus tels que les personnes immunodéprimées, les personnes enceintes et les enfants de moins de 12 ans, courent un risque plus élevé de complications à la suite de la variole du singe. il est donc important d'éviter tout contact avec eux.

Pour être évalué et testé pour la variole du singe, rendez-vous aux urgences locales, car le BSEO ne fournit pas de test ou de diagnostic pour la variole du singe. Si votre test est positif, vous devez contacter votre fournisseur de soins de santé et/ou le BSEO avec vos résultats.

La COVID-19 c. la variole du singe

While the COVID-19 pandemic is ongoing, news of monkeypox outbreaks and increasing cases may seem alarming. However, much more is known about monkeypox than COVID-19, and vaccinations and treatments are available.  There is currently a low risk of getting monkeypox out in public settings.

COVID-19 Monkeypox
Quand a-t-elle été découverte? 2019 – sous forme de virus nouveau, on ne savait pas beaucoup de choses sur sa propagation, sa prévention et sa gravité. Nous avons dû en apprendre beaucoup très rapidement. 1958 – on connaît la variole du singe depuis des dizaines d’années, et nous possédons à la fois des vaccins pour prévenir les cas de maladie et des antiviraux pour aider à soigner les cas de maladie grave.
Comment se propage-t-elle?
  • Gouttelettes respiratoires dans l’air, propagées en parlant, respirant, toussant et éternuant. Les gouttelettes peuvent voyager loin très rapidement.
  • Contact avec les liquides corporels de quelqu’un qui a le virus
  • Gouttelettes respiratoires via un contact prolongé (ex. prendre soin de quelqu’un, caresser quelqu’un, avoir des rapport sexuels ou tout autre contact étroit)
  • Contact peau contre peau avec des éruptions ou des lésions
  • Contact avec un article contaminé par le virus de la variole du singe
Quels sont les symptômes?
  • Mal de gorge
  • Fièvre
  • Toux
  • Difficulté respiratoire
  • Douleurs corporelles
  • Écoulement ou congestion nasale
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Nausée, vomissement ou diarrhée
  • Fièvre
  • Éruption, lésions sur le corps
  • Frissons
  • Douleurs corporelles
  • Manque d’énergie

Que faire si vous avez des symptômes?
  • Rester à la maison et s’isoler
  • Se faire tester
  • Consulter ontario.ca/expose pour connaître les directives visant la quarantaine pour vous et votre foyer

  • Rester à la maison et s’isoler
  • Porter un masque à proximité des autres
  • Couvrir les éruptions et les lésions
  • Se faire tester
  • Contacter votre médecin, fournisseur de soins ou le BSEO
Comment la prévenir?
  • Se faire vacciner
  • Porter un masque
  • Pratiquer la distance sociale dans les espaces publics
  • Se laver les mains et pratiquer une bonne hygiène des mains
  • Éviter le contact physique avec les gens qui sont positifs à la variole du singe, surtout s’ils ont des lésions
  • Se faire vacciner en cas d’exposition à une personne atteinte du virus
  • Se laver les mains et pratiquer une bonne hygiène des mains
Y a-t-il un vaccin? Les vaccins contre la COVID-19 sont disponibles pour les personnes de 6 mois et plus en Ontario et aident à prévenir la maladie grave de la COVID. La vaccin contre la variole du singe est disponible pour la pré-exposition aux groupes admissibles, et pour toute personne en phase post-exposition. Le vaccin peut aider à prévenir la maladie, mais ne peut pas être administré en présence de symptômes, ou si la variole du singe a déjà été attrapée.

IMPORTANT : LE VIRUS DE LA COVID-19 EST BEAUCOUP PLUS CONTAGIEUX ET FACILE À PROPAGER QUE LE VIRUS DE LA VARIOLE DU SINGE.

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario