Nouvelles


Le BSEO tient une téléconférence de presse pour discuter du premier cas de COVID-19 dans la région

2020-03-15

Aujourd’hui, Dr Paul Roumeliotis, Médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO), a tenu une téléconférence pour fournir des renseignements supplémentaires sur le premier cas positif de COVID-19 dans la région du bureau de santé.

Un premier cas dans la région du BSEO
Le premier cas est une résidente de Prescott-Russell âgée d’une trentaine d’années. Elle est étudiante en sciences infirmières au Collège St. Lawrence de Cornwall. Elle revenait d’un voyage à New York le 9 mars quand elle a développé de légers symptômes de toux ainsi que des douleurs généralisées. Le 12 mars, elle s’est présentée à l’Urgence de l’Hôpital Glengarry Memorial d’Alexandria.

L’hôpital a pris toutes les précautions nécessaires et a suivi les procédures normales d’opération, incluant le contrôle des infections, les analyses et l’évaluation médicale. À la suite des analyses médicales, la patiente a été renvoyée à la maison où elle demeure en auto-isolement et commence à se sentir mieux.

Vers la fin de l’après-midi du 14 mars, les analyses ont confirmé que la résidente était atteinte de la COVID-19.

À ce jour, c’est le seul cas positif de COVID-19 dans la région du BSEO.

Enquête de la santé publique
La province a reçu l’information concernant un cas positif et a procédé immédiatement à la mise à jour de son site Web à 17h30 le 14 mars. Ces renseignements ont été publiés par la province avant que le BSEO puisse publier un communiqué de presse. Toutefois, le bureau de santé avait déjà entamé des recherches pour retracer les contacts afin de déterminer qui pouvait avoir été exposé à la dame.

L’enquête du BSEO a déterminé que l’étudiante chez qui le virus a été détecté n’avait assisté qu’à un cours au Collège St. Lawrence (SLC) après son retour de New York. Cela s’est produit le 10 mars, au lendemain de son retour. Le même jour, elle a aussi participé à une réunion d’un groupe de 3 personnes. À ce moment-là, elle ne présentait pas de symptômes respiratoires. Ses symptômes ne sont apparus que le jour suivant.

Contacts étroits sous surveillance et en auto-isolement
Par mesure de prudence, le BSEO a identifié 4 contacts potentiels parmi les proches de la dame, qui sont maintenant surveillés et en auto-isolement. L’un de ces contacts est un participant du cours auquel elle a assisté et les 3 autres sont des étudiants qui assistaient à la réunion de groupe.

À part ces contacts, il n’y a pas de risque pour le reste du campus, incluant les résidences. L’administration du SCL a pris la décision de fermer le campus. Malgré cela, le BSEO ne croit pas que ce seul cas positif pose un risque au Collège, étant donné notre diligence à retracer les contacts associés au cas et que l’exposition de la dame était restreinte.

Cependant, nous appuyons la décision de fermer le campus dans le cadre de nos mesures collectives d’éloignement social pour réduire les risques de propagation de la COVID-19 en général. Encore une fois, ce n’est pas spécifiquement à cause de ce cas mais bien parce que nous avons recommandé que les écoles et les autres lieux de rassemblement soient fermés de façon générale.

Pour de plus amples renseignements sur la COVID-19, veuillez consulter BSEO.ca/coronavirus, et le site Web de la province à Ontario.ca/coronavirus où vous trouverez le nouvel outil d’auto-évaluation.

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario